Nos Poissons

 Ablette (Alburnus alburnus)

Ablette (Alburnus alburnus) Famille des cyprinidés. Date d'ouverture : Néant Taille minimum : néant Forme élancée, fuselée Coloration : verdâtre sur le dos, argentée sur les flancs et le ventre. Particularités : écailles minuscules, mâchoire inférieure légèrement proéminente Taille maxi 17 à 18 cm Régime : plancton, insectes, végétaux

Anguille (Anguilla anguilla)

ANGUILLE (Anguilla anguilla) poisson protégé. Les règles concernant son éventuelle pêche sont très strictes pour assurer un espoir concernant sa survie, respecter les. Pour connaître ces règles reportez-vous au paragraphe législation de ce site. Famille des Anguillidés Date d'ouverture : Taille minimale. Forme : serpentiforme, cylindrique dans la partie antérieure, elle va en s'aplatissant vers la queue. Coloration : dos brun verdâtre, des dégradés gris ou olivâtres, ventre argenté. Particularités :tête conique, nageoires dorsale et anale jusqu'à la queue où elles se rejoignent. Taille : mâle plus petit que les femelles. Mâle : 35 à 40 cm Femelles pouvant atteindre 1 m jusqu'à 1,5 m pour un poids de 1 à 3 kg Nourriture : petits poissons, crustacés, grenouilles, mollusques et vers.

Barbeau (Barbus barbus)

BARBEAU (Barbus barbus) Famille des cyprinidés Date d'ouverture : Taille minimum : Forme : élancée, profil dorsal légèrement convexe, tête longue et aplatie. Partie inférieure de la bouche charnue, munie de quatre barbillons, nageoire dorsale haute. Couleur : dos gris vert, flancs plus clairs à reflets dorés, ventre blanc, nageoires orangées Taille : jusqu'à 80 cm pour un poids de 6 kg. Nourriture : vers, larves, mollusques, œufs de poissons et alevins

Bréme (Abramis brama)

BREME (Abramis brama) Famille des cyprinidés Date d'ouverture : Taille minimum : Forme : large et plate, tête petite et busquée. Coloration : Brun vert olive sur le dos, gris clair sur les flancs. Couverte d'un mucus blanchâtre. Nageoire dorsale reportée en arrière, nageoire anale importante. Taille : en moyenne 50 cm pour un poids pouvant atteindre 4 à 5 kg. Alimentation : larves, vers, mollusques et végétaux

CACarrassin (Carasius carasius)

CARRASSIN (Carasius Carasius) Famille des Cyprinidés Date d'ouverture : néant Taille minimum : néant De forme ovale, tête courte et massive, nageoire dorsale haute et développée, bouche petite, grosses écailles, taille de 30 à 40 cm parfois 50 cm, poids de 150 à 500 g, régime alimentaire invertébrés et végétaux Le carassin doré (poisson rouge) est interdit comme vif.

carpe commune

carpe cuir

CARPE (Cyprinus Carpio) Date d'ouverture : Pêche en no Kill dans le plan d'eau Les Rayes Taille minimum : Néant Corps ovale, tête relativement importante, coloration brun verdâtre sur le dos, reflets dorés cuivrés sur les flancs, ventre blanc jaune. Bouche lippue, munie de quatre barbillons, nageoires dorsales développées, écailles grandes et fortes. Ce poisson fait partie des poids lourds en eau douce. Les spécimens moyens mesurent de 40 à 50 cm pour un poids de 3 à 4 kg et certains individus atteignent 1 m pour 25 kg.

Chevesne ou Chevaine (Leuciscus cephalus)

Chevesne ou Chevaine (Leuciscus cephalus) Famille des Cyprinidés Date d'ouverture : Néant Taille minimum : Néant De forme fuselée avec une tête importante de coloration foncée avec des reflets bleuâtres et verdâtres sur le dos qui s'atténuent pour devenir blancs jaunâtre sur le ventre. Particularités : mâchoire supérieure légèrement proéminente, grosses écailles Mesure de 20 à 40 cm, peut atteindre 60 cm et un poids de 5 à 6 kg Omnivore

Gardon (Gardonus rutilus)

Gardon (Gardonus rutilus) Famille: Cyprinidés Date d'ouverture : Néant Taille minimum : Néant De forme fuselée, mais assez haute, corps peu épais. Coloration : dos gris, plus ou moins bleuâtre ou verdâtre, flancs gris clairs à reflets dorés, œil rouge. Particularités : petite bouche située à l'extrémité du museau. La tête est plutôt petite. Ecailles grandes ; nageoires de teinte rouge, plus ou moins orangée. Taille de 20 à 25 cm poids maxi 1 kg

 Goujon (Gobio gobio)

GOUJON (Gobio gobio) Famille des Cyprinidés Date d'ouverture : Taille minimum : Forme : corps fusiforme, tête assez massive, museau rond. Coloration: dos gris bleuâtre ou verdâtre, tâches et bandes foncées sur le dos et les côtés, ventre jaunâtre. Particularités : un barbillon de chaque côté de la bouche, nageoires dorsale et anale courtes. Taille : 16 à 18 cm Nourriture : vers, larves, oeufs de poisson, petits mollusques, algues, débris végétaux.

Hotu (Chondostroma nasus)

HOTU (Chondostroma nasus) Famille des Cyprinidés Date d'ouverture : Taille minimum : Forme : allongée, assez plat dans le sens latéral. Couleur : gris vert sur le dos, flancs avec des reflets argentés, ventre blanc. Particularités : l'extrémité du museau est de forme carrée, bouche ouvrant par dessous, lèvres dures et cornues. Taille : jusqu'à 40 cm pour plus de 1 kg Alimentation : algues, végétaux et invertébrés

 Rotengle (Scardinius erythrophthalamus)

ROTENGLE (Scardinius erythrophthalmus) Famille des Cyprinidés Date d'ouverture : Taille minimum : Forme : ovale, haute et comprimée sur les flancs. Couleur : vert brun sur le dos, jaune verdâtre sur les flancs, ventre argenté. Particularités : nuque bombée, dos relativement bossu, écailles en chevrons, nageoires rougeâtres, œil rouge orangé. Taille : jusqu'à 40 à 45 cm pour un poids de 1 kg. Nourriture : végétaux aquatiques et invertébrés

la tanche

 

TANCHE (Tinca tinca ) Famille des Cyprinidés Date d'ouverture : Taille minimum : Forme : corps massif assez trapu, aux contours arrondis, légèrement bombé, pédoncule caudal épais et court. Couleur : vert brunâtre sur le dos, en dégradé sur les flancs pour finir jaunâtre sur le ventre, l'ensemble avec des reflets irisés. Particularités : petites écailles recouvertes de mucus, bouche à lèvres épaisses et barbillon à la commissure des lèvres, nageoires noires ou gris foncé. Taille : en moyenne 30 cm pour un poids de 500 gr à 1 kg pouvant atteindre 50 cm pour un poids de 5 kg. Alimentation : invertébrés, larves, vers, végétaux et insectes

 

Jean Marie Leger et un sandre de 82cm

Le Sandre (Sander Lucioperca ou Stizostedion Lucioperca) de l'ordre des Perciformes de la famille des Perçidae.

La date d'ouverture sur nos parcours, hors le plan d'eau de Saint Georges et celle du carnassier.

Dans le but de protéger l'espéce qui est bien représenté sur ce plan d'eau en effet: la ponte du sandre a lieu d'avril à juin pour une température de 14 à 16°. Le mâle reste fidéle à un site de ponte d'une année à l'autre sur une frayère d'un diamètre de 0,50 m situé à 2 ou 2.5 m de profondeur sur un fond de sable grossier ou de gravier avec un végétation courte, encombré de branchages.

Le mâle garde et entretien le site de ponte, évite le dépôt de particules de vase par un courant assuré par le battement de ses nageoires, il protége le nid des prédateurs et il a un comportement trés agressif pour tout ce qui en approche.

La maturité sexuelle du mâle est à 2 ou 3 ans soit une taille de 30cm et à 4 ou 5 ans pour les femelles soit une taille d'environ 40cm.

Les larves sont dans un premier temps planctonophages puis benthophages, les juvéniles (12mm) sont entomophages à la fin de la première année avec une taille de 15 à 18 cm ils sont principalement ichtyophages.

C'est un chasseur crépusculaire et de début de nuit. Il est trés sensible à la qualité de l'eau.

Le premier sandre aurais été pris en France en 1912 dans l'est de la France.

 

brochet             fingerling

BROCHET; Esox Lucius  Le brochet est le requin des eaux douces ; il y règne en tyran dévastateur comme le requin au milieu des mers. S’il a moins de puissance, il ne rencontre pas de rivaux aussi redoutables ; si son empire est moins étendu, il a moins d’espace à parcourir pour assouvir sa voracité. Insatiable dans ses appétits, il ravage avec une promptitude effrayante les viviers et les étangs. Féroce sans discernement, il n’épargne pas son espèce, il dévore ses propres petits etc. etc…. Cette description du comte de Lacépède est pour le moins étonnante, de la part d’un naturaliste, peut être est-ce dû à la fin de la révolution française ; et à tous les excès qu’elle a engendré pendant la terreur. C’est une description qui ne fait pas honneur à un esprit scientifique et qui reste jusqu'à nos jours dans l’imagerie populaire. Nous pouvons l’appeler : quand il est petit, poisson de l’année : Sifflet, Couteau, Becquet, Lanceron, Pognau. Plus vieux : Grand bec, Bec, Brouché et depuis 1534, grâce a l’ami François RABELAIS, Grandgousier le père de Gargantua. Il n’existe qu’un seul représentant de la famille des Esocidae en Europe et cinq dans le monde. Le grand brochet, « Northern Pike », Esox Lucius à une distribution en forme de calotte, du nord de l’Europe à la Sibérie et le nord du continent américain. Il existe une espèce sibérienne, le brochet de l’Amour et quatre espèces américaines en plus de Esox Lucius : le maskinongé (muskullunge Esox masquinongy qui atteint de grandes tailles à la différence des trois autres : le brochet maillé (Chain pickerel), le brochet vermiculé (Grass pickerel, Esox américanus vermiculatus) et le brochet des marais ou d’Amérique (Esox américanus).Le brochet européen: Nom latin ESOX LUCIUS (Linné 1758) • Famille – Esocidae • Classe – Esocae • Ordre – Salmoniformes Description et morphologie. • Corps allongé, cylindrique, très fuselé • Nageoire anale, dorsale et pelvienne disposées très postérieurement, ce qui lui confère une grande force de propulsion, une accélération rapide. • Une tête pointue à museau aplati • Une bouche largement fendue, une mâchoire inférieure proéminente. • Plus de 500 dents acérées sur les mâchoires, 3 rangées sur le palais et une langue recourbée vers l’arrière. • Des yeux disposés sur le dessus de la tête, permettant une vision binoculaire et vers le dessus. • Des pores sensoriels sur la tête et sous la mâchoire inférieure. • Une ligne latérale peu visible, permettant de détecter les vibrations acoustiques de basse fréquence. • Des écailles petites et bien implantées. • Un estomac bien développé et un intestin court en rapport avec un régime carnivore. Couleur. La livrée est variable selon les biotopes, du vert olive au vert foncé avec des bandes transversales brunes, des tâches jaunes sur les flancs et le ventre blanc jaune. Les nageoires doubles sont rougeâtres ou orangées, les autres sont brunes. Taille et poids. Le brochet est le plus grand carnassier indigène des eaux douces de l’Europe occidentale : il mesure jusqu’à 1,50m et pèse de 15 à 20 kg. Les femelles sont plus grandes que les mâles. Longévité. De 10 à 14 ans pour les mâles, 20 ans avec un maximum à 30 pour les femelles. Comportement. C’est un sédentaire, solitaire et territorial. Son activité est essentiellement diurne. Il dispose d’un poste de repos et d’un ou plusieurs postes de chasse, où il vit dissimulé dans la végétation dans l’ombre ou près du fond dans des zones de courant faible et dans une lame d’eau allant de 0,50 à 4 m de profondeur située à proximité des zones où vivent les poissons fourrage, principalement des cyprinidés. Comme nous l’avons vu précédemment, sa forme allongée et la position de ses nageoires sur la partie postérieure, font de lui un sprinter spécialiste de l’accélération sur de courtes distances et un redoutable chasseur à l’affût. Régime alimentaire. C’est un carnassier opportuniste, qui détecte ses proies par sa vision binoculaire et par la sensibilité de sa ligne latérale perçoit les vibrations émises par la nage de celles-ci. Il ne se nourrit que quelques jours par semaine, la vidange gastrique variant suivant la température de 4 à 12 jours. On admet que la moyenne de sa consommation quotidienne est de l’ordre de 3 à 5 %.

Ostéichtyens

Actinoptérygiens

Téléostéens

Cypriniformes

Characidés

poisson-tigre

Gymnotidés

Gymnote

Cyprinidés

Carpes, tanches, ablettes, vairons, gardons, goujons, barbeaux, brèmes, vandoises.

Cobitidés

loche d'étang.

Siluridés

Poisson- chat, grand silure, malaptérure.

Clupéiformes

Clupéidés

Hareng, sardines d’Europe

Mormyridés

 

Salmonidés

Truites, saumons, corégones, ombres

Stomiatoïdés

poissons lumineux des profondeurs

Esocidés

brochet, maskalonge.

 

Tétraondontiformes    (Plectognathes)

poisson- porc épic, poisson globe, poisson lune, poisson coffre.

 

Anguilliformes

Anguilles, murène, congre.

 

Saccopharyngiformes.

 

 

Béloniformes

orphies, poisson volant

 

Gastérostéiformes

Epinoche, épinochettes

 

Syngnathiformes

hippocampes

 

Cyprinondontiformes

 

 

Mugiliformes

Barracudas, mulets, capitaines.

 

Gadiformes

Morue, églefin, capelan, merlan, motelle, lotte de rivière.

 

Perciformes

Perche, loup de mer, sandre, rouget, dorade, vive, maquereau, thon, rascasse, rémora

 

Pleuronectiformes

Turbo, plies, limandes, soles

 

Lophiformes

 

Chondrostéens

 

Paléonisciformes

fossiles, famille de l'esturgeon.

 

Acipensériformes

huso, psephurus.

Holostéens

 

 

Amia, lépidostéus.